Suzie Leblanc est une artiste renommée aux multiples talents. Curieuse et passionnée, elle chante et dirige pour faire découvrir la beauté et la charge émotive de la musique. Reconnue pour ses interprétations d’œuvres acadiennes, baroques et contemporaines, la soprano acadienne est acclamée pour ses projets éclectiques et originaux.

Elle a d’abord chanté dans les chœurs de son Acadie natale et découvre sa grande passion pour la musique baroque lorsqu’elle assiste à un concert du Studio de Musique ancienne de Montréal en 1976. Soliste au Wigmore Hall en 1985 avec le New World Consort (Vancouver), un critique de Londres rédige dans la revue The Listener : « Je dois écouter plus de musique ancienne lorsque cette dame en chante. » Elle remplace la célèbre soprano Emma Kirkby en 1987/88. À la suite d’un concert donné à Jérusalem, un critique écrit “Une étoile est née” et Suzie devient une étoile de la scène internationale. Elle habite en Europe de 1988 à 1999 et chante avec les ensembles Tragicomedia, Musica Secreta, Fretwork et le Hilliard Ensemble.

Elle rentre au Canada en 2000 pour incarner le rôle de Poppea, dans L’Incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi, à l’Opéra de Montréal sous la direction de Yannick Nézet-Seguin et enregistre avec celui-ci des lieds de Mozart. Au cours des années, Suzie a collaboré avec plusieurs ensembles et artistes en Europe et en Amérique du Nord tout en produisant ses propres projets. Un retour à ses origines acadiennes donne naissance aux enregistrements La Mer Jolie (2004), Tout Passe (2007) et La Veillée de Noël (2014). Elle s’intéresse aussi à la musique des femmes et plus particulièrement la musique sacrée de couvents du 17e siècle. Elle a dirigé le Studio de Musique ancienne en 2019 dans un programme intitulé L’Italie baroque au féminin. Elle le dirigera à nouveau en 2022 dans un programme autour de Christine de Suède, connue aussi sous le nom de reine-garçon.

Son métier de chanteuse la rapproche d’une vie plutôt nomade et cette existence, ainsi que la mouvance de ces ancêtres acadiens, a suscité chez elle une attention particulière aux migrations symboliques et universelles des êtres humains. Elle  parcourt des centaines de kilomètres à pied lors de la préparation de certains projets. En 2008, elle traverse la péninsule d’Avalon à Terre-Neuve avec l’artiste et vidéaste Linda Rae Dornan. Elles suivent les traces du voyage de la poétesse Elizabeth Bishop en 1932. Ce pèlerinage l’inspire à commander des œuvres sur la poésie de Bishop à quatre compositeurs canadiens. Ces œuvres se retrouvent sur l’album I am in need of music  paru en 2013 et accompagné du documentaire de Linda Dornan Walking with EB. I Am in Need of Music a reçu le prix du meilleur album classique de l’East Coast Music Association (ECMA) en 2014.

Suzie LeBlanc s’est distinguée dans le rôle-titre du long métrage de Rodrigue Jean, Lost Song, qui a gagné le prix City-TV pour le meilleur film canadien, lors du Toronto International Film Festival (TIFF) en 2008. Elle participe aux films More than a thousand kisses et Suzie LeBlanc and a man named Quantz, produit par Robert Chesterman de Prometheus Productions et dans le documentaire Suzie LeBlanc : une quête musicale de Donald Winkler.

Très touchée par la déportation de ses ancêtres en 1755, elle est enchantée de créer avec le compositeur Jérôme Blais un spectacle multimédia qui prend son nom du titre du poème de Gérald LeBlanc :  mouvance. Cette production unit les textes de 13 poètes acadiens contemporains qui parlent de déracinement sur la musique de Blais écrite pour soprano, clarinette, violoncelle, guitare électrique et percussion. Ce projet charnière réunit plusieurs passions de Suzie : la recherche, la mouvance, la poésie et la musique.

Récipiendaire de l’Ordre du Canada en 2015, on lui octroie quatre doctorats honorifiques et une bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec (2009). Professeure de chant et chef de chant en musique ancienne à l’Université McGill où elle dirige Cappella Antica, elle est aussi la directrice artistique du Nouvel Opéra et la présidente d’honneur de la Elizabeth Bishop Society en Nouvelle-Écosse.